Bug

De Poképédia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les bugs, parfois également appelés glitches, sont des erreurs du jeu, présents dans presque tous les jeux Pokémon. Ces bugs peuvent être bénéfiques (cloner ses Pokémon et ses objets, compléter son Pokédex...) comme ils peuvent être néfastes (rencontrer des Pokémon aux IV très bas, pile interne du jeu qui s'arrête...) ou inconséquents. L'exploitation de ces bugs demande parfois une démarche risquée. Pour voir la liste des bugs mineurs, voir ici.

Apparitions[modifier]

Les bugs pouvant apparaître dans un jeu sont de diverses natures, et résultent d'une erreur dans la programmation, qui affecte chacune le jeu différemment. Si la plupart des bugs ne possèdent aucun impact sur une partie et peuvent être trouvés par hasard, les bugs majeurs qu'il est possible d'exploiter pour obtenir une large gamme d'effets bénéfiques nécessitent une recherche approfondie et des manipulations délicates. La science informelle consistant à mener de telles recherches est appelée glitchologie.

Corollaires des bugs[modifier]

Les corollaires des bugs sont des éléments du jeu (objet, Pokémon, attaque...) majoritairement créés soit à la suite de la manipulation d'un bug (le jeu piochant alors dans des données invalides pour définir ses caractéristiques), soit des bouche-trous appelés placeholders glissés sciemment par les développeurs pour empêcher l'exploitation desdits bugs.

Les Pokémon bugs[modifier]

Les Pokémon bugs sont des Pokémon bugués qui, la plupart du temps, ne ressemblent à rien, à part à des tas de pixels, rien d'autre. Cependant, certains Pokémon bugs ressemblent à des vrais, et sont appelés des hybrides, comme 'M (FF).

Le plus connu de tous est MissingNo., mais il faut savoir que :

  • MissingNo. n'est pas vraiment un Pokémon bug : il existe et représente une absence de données, car, durant le développement de Pokémon Rouge, Bleu et Jaune, 190 Pokémon devaient être intégrés au jeu, mais 39 ont été effacés et remplacés par des données vides. Lorsqu'on tente de générer une rencontre avec ces données vides, le jeu va faire apparaître MissingNo. pour éviter de planter.
  • Il existe de multiples autres Pokémon bugs, qui sont presque tous présents dans la première génération. Il en existe quelques un dans Pokémon Or, Argent et Cristal, et à partir de la troisième génération, le seul Pokémon bug notable se trouve être le Mauvais œuf (Bad Egg en anglais). Cependant, les jeux de cinquième génération on vu apparaître quelques Pokémon bugs.
  • À partir de la quatrième génération, les développeurs ont assigné un Pokémon bug particulier pour remplir les emplacements vides de l'index, du au système hexadécimal des jeux. Il s'agit (presque) toujours d'un hybride de Bulbizarre ayant le type Normal.

L'obtention de Pokémon bugs passe par différentes méthodes :

Les Attaques bugs[modifier]

Les attaques bugs les plus connues sont les CT (TM sur les versions anglaises), même s'il existe d'autres attaques bugguées qui n'en sont pas. Les plus notables sont les attaques Super Glitch, qui provoquent une corruption massive du jeu lorsque le joueur tente de les utiliser.

Les CT sont presque toutes présentes dans la première génération, et sont apprises par :

  • Les Pokémon bugs
  • Les Pokémon normaux, en utilisant le Q bug
  • Les Pokémon normaux, en échangeant un Pokémon vers Pokémon Or, Argent et Cristal pour qu'il évolue, qu'il apprenne une attaque non existante dans la première génération, et le ré-échanger vers le jeu de première génération pour que sa nouvelle attaque se transforme en attaque bug (cette méthode marche avec Ectoplasma par exemple)

Les Objets bugs[modifier]

Comme pour les Pokémon bugs, presque tous les objets bugs se trouvent dans les jeux de première génération. Ils ont tous plus ou moins un effet sur le jeu lorsqu'ils sont utilisés. Par exemple (dans Pokémon Rouge et Bleu) :

  • L'objet ????? permet de surfer sans avoir la CS03 ou le badge requis pour utiliser Surf,
  • L'objet Pokédex affiche le Pokédex (mais le corrompt si utilisé en combat),
  • L'objet bugué d'identifiant hexadécimal $84 est une copie de la Carte,
  • L'objet bugué d'identifiant $9E s'utilise mais n'a a priori aucun effet sur le jeu,
  • L'objet 7ème Étage exécute un code défini par plusieurs valeurs, dont les Pokémon et objets du joueur (voir Bug du 7ème Étage pour plus de précisions).

Cette liste n'est pas exhaustive.

Dans la deuxième génération, il existe quelques objets bugs :

  • La majorité sont des placeholders (leur fonction est de remplir des emplacements vides) appelés Teru-Sama. Il n'ont aucun effet sur le jeu, car il empêche leur utilisation, mais se revendent assez cher (environ 19 000 Pokédollar)
  • Deux des Teru-Sama (ceux d'identifiants $06 et $38) étaient à la base une Carte et une Poké Flûte, avant qu'ils soient effacés du jeu suite à l'ajout du PokéMatos.
  • Les autres objets bugs sont appelés CT04, CT28, CS08, CS09, CS10, CS11, et CS12, et sont inutilisables.

Note : dans Pokémon Or et Argent, les Teru-Sama d'identifiants $46, $73, $74 et $81 correspondent à de vrais objets dans Pokémon Cristal, respectivement au Glas Transparent, à la GS Ball, à la Carte Bleue et au Ticket Œuf (La GS Ball et le Ticket Œuf étant exclusifs à la version japonaise de Pokémon Cristal).

Dans la troisième génération, les seuls objets bugs sont appelés ???????? et sont des placeholders inutilisables.

À partir de la quatrième génération, l'utilisation de codes de triche (à cause de l'absence de bug permettant d'obtenir des objets bugs) a montré que tous les objets bugs à partir de cette génération sont des placeholders sans effets.

Les Zones bug[modifier]

Les zones bugs sont des zones du jeu corrompues, présentes dans toutes les générations, mais les bugs permettant d'y accéder sont présents uniquement dans la première, la deuxième et la quatrième génération. Il est toutefois possibles de les explorer à l'aide de codes de triche.

Dans Pokémon Rouge, Bleu et Jaune, l'utilisation d'un bug lié au Parc Safari permet d'accéder à Bug-ville, la zone bug la plus connue, qui apparait car le jeu charge une carte qui n'existe pas quand on essaye d'y accéder. Toujours dans cette génération, si on utilise le mode Passe-muraille pour traverser le bâtiment de la Route Victoire de haut en bas, les blocs de la carte seront corrompus (bien que le joueur se trouve sur la bonne carte), et cela permet d'accéder à la "deuxième" Bug-ville, qui n'a donc pas les mêmes causes/conséquences que la première.

Dans Pokémon Or, Argent et Cristal, Bug-ville existe aussi, mais n'est accessible que via l'Action Replay. Le seul moyen "légitime" d'accéder à une zone bug dans cette génération est de rencontrer le Pokémon bug ????? (n'importe laquelle de ses formes et sur n'importe quelle version). Une fois le combat terminé, le joueur se retrouvera dans une zone bug.

Dans Pokémon Diamant, Perle et Platine, il est possible de visiter une zone qui n'est pas vraiment une zone bug, mais plutôt une zone programmée dans le jeu et inutilisée. Il s'agit de la Zone Mystère (Endroit Mystérieux dans Pokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver), explorable via le Tweaking Trick.

Enfin, il est important de noter que, dans Pokémon Émeraude, une des applications avancées du Bug de la Baie Grena permet d'exécuter du code dans le jeu, de simuler l'utilisation de codes de triche et donc d'accéder aux zones bug.