Bug

De Poképédia
Aller à : navigation, rechercher

Les bugs, parfois également appelés glitches, sont des erreurs du jeu, présents dans presque tous les jeux Pokémon. Ces bugs peuvent être bénéfiques (cloner ses Pokémon et ses objets, compléter son Pokédex...) comme ils peuvent être néfastes (rencontrer des Pokémon aux IV très bas, pile interne du jeu qui s'arrête...) ou inconséquents. L'exploitation de ces bugs demande parfois une démarche risquée. Pour les bugs mineurs, voir ici.

Apparitions[modifier]

Les bugs pouvant apparaître dans un jeu sont de diverses natures, et résultent d'une erreur dans la programmation, qui affecte chacune le jeu différemment. Si la plupart des bugs ne possèdent aucun impact sur une partie et peuvent être trouvés par hasard, les bugs majeurs qu'il est possible d'exploiter pour obtenir une large gamme d'effets bénéfiques nécessitent une recherche approfondie et des manipulations délicates. La science informelle consistant à mener de telles recherches est appelée glitchologie.

Corollaires des bugs[modifier]

Les corollaires des bugs sont des éléments du jeu (objet, Pokémon, attaque...) majoritairement créés soit à la suite de la manipulation d'un bug (le jeu piochant alors dans des données invalides pour définir ses caractéristiques), soit des bouche-trous appelés placeholders glissés sciemment par les développeurs pour empêcher l'exploitation desdits bugs.

Les Pokémon bugs[modifier]

Les Pokémon bugs sont des Pokémon bugués qui, la plupart du temps, ne ressemblent à rien, à part à des tas de pixels, rien d'autre. Cependant, certains Pokémon bugs ressemblent à des vrais, comme Glitchy Nidorino.

Le plus connu de tous est MissingNo, mais ce qui reste inconnu pour la plupart, c'est qu'il en existe énormément d'autres. Les Pokémon bugs sont presque tous présents dans les versions Pokémon Rouge, Bleu et Jaune.

Le joueur peut les obtenir par l'intermédiaire de plusieurs techniques telles que Ditto Glitch, Bug de la rive droite de Cramois'île, échange d'équivalent (méthode par laquelle les joueurs font un échange d'un certain Pokémon bug d'une version Jaune vers une version Rouge/Bleu et inversement pour obtenir un nouveau Pokémon bug), Action Replay et même par évolution d'autres Pokémon bugs.

Il y en a tellement dans les versions de la première génération que vouloir capturer tous les Pokémon bugs revient à chercher à compléter un deuxième Pokédex, même s'il est impossible de garder certains.

Les Attaques bugs[modifier]

Les attaques bugs les plus connues sont les TM, même s'il existe quelques autres attaques bugguées qui n'en sont pas.

Les TM sont presque toutes présentes dans la première version, apprises par les Pokémon bugs et transmissibles à des Pokémon normaux par l'intermédiaire du Q Bug. Il existe un autre moyen notoire, qui est de transférer un Pokémon d'un jeu de 1ère génération vers la suivante, le rééchanger pour le faire évoluer, et lui apprendre en évoluant une attaque n'existant pas dans la première génération.

Les Objets bugs[modifier]

Lunet. Sages.png Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Vous pouvez la modifier pour l’améliorer.

Il existe plusieurs objets bugs que l'on retrouve dans certains jeux. Ils viennent généralement d'une utilisation abusive de l'Action Replay comme l'objet ??????, mais certains peuvent également être obtenus sans triche.

Généralement ces objets ne servent à rien mis à part la vente, à l'exception de certains qui possèdent des effets identiques à ceux d'objets légitimes, et étaient probablement utilisés à des fins de test.

Les Zones bug[modifier]

Il existe dans certains jeux des zones bugguées. La plus connue est la Bug-ville des jeux de la première génération. Il existe, bien sûr, quelques autres, comme avoir des nombres à la place des carrés des villes.