Première génération

De Poképédia
Aller à : Navigation, rechercher

Le terme première génération réfère à tout ce qui est apparu avec les jeux Pocket Monsters originaux (ポケットモンスター 赤・緑). Initialement sortis en 1996 au Japon, les jeux vidéo Pocket Monsters connurent un succès important qui dépassa largement les attentes initiales de leurs créateurs.
D'abord reportées en raison de conflits de propriété intellectuelle avec la licence Monster in my Pocket, les versions occidentales sortirent finalement à partir de 1998 sous l’appellation « Pokémon », dans des versions remaniées et améliorées nommées Pokémon Rouge et Bleu.

Jeux vidéo[modifier]

Les bases de l'univers Pokémon[modifier]

La première génération établit les règles et notions ayant perduré jusqu'à nos jours dans les jeux de l'univers Pokémon. Elle compte :

Première région connue : Kanto[modifier]

Loupe.png Pour plus d'informations sur le sujet, référez-vous à Kanto.
Artwork de la région de Kanto.

La première génération permet de découvrir la région de Kanto, dans laquelle le joueur incarne un jeune dresseur issu de la bourgade de Bourg Palette. Il se voit confier un Pokémon par le professeur Chen, un scientifique renommé et a le choix entre Bulbizarre, Salamèche et Carapuce pour partir à l'aventure. Il a pour mission de remplir son Pokédex, une encyclopédie regroupant les données sur tous les Pokémon connus à travers le monde.

Durant son voyage, le joueur devra affronter :

Anecdote[modifier]

C'est la seule génération de jeux dont aucunes des jaquettes des jeux principaux ne représentent un Pokémon légendaire, contrairement à toutes les autres générations.

Jeux de la première génération[modifier]

Publicité pour les jeux de la première génération

Game Boy[modifier]

Game Boy Color[modifier]

  • Pokémon Trading Card Game (Japon - 18 décembre 1998 / Amérique du Nord - 31 mars 2000 / Europe - 15 décembre 2000)
  • Pokémon Pinball (Japon - 14 avril 1999 / Amérique du Nord - 28 juin 1999 / Europe - 6 octobre 2000)

Nintendo 64[modifier]

  • Pokémon Stadium (Japon uniquement - 1er août 1998)
  • Pokémon Stadium (Japon - 30 Avril 1999 / Amérique du Nord - 29 Février 2000 / Europe - 7 avril 2000)
  • Pokémon Snap (Japon - 21 mars 1999 / Amérique du Nord - 27 juillet 1999 / Europe - 15 septembre 2000)
  • Pokémon Puzzle League (inédit au Japon / Amérique du Nord - 1er septembre 2000 / Europe - 2 mars 2001)
  • Hey You, Pikachu! (Japon - 12 décembre 1998 / Amérique du Nord - 6 novembre 2000 / inédit en Europe)
  • Dans une catégorie à part, les Pokémon sont également apparus dans la série de jeux Super Smash Brothers (Japon - 21 janvier 1999 / Amérique du Nord - 26 avril 1999 / Europe - 19 novembre 1999)

Dessin animé[modifier]

Série[modifier]

Le premier Pokégroupe rencontre un Rondoudou sauvage.

La série animée fut commandée par Nintendo au studio OLM. La diffusion de son premier épisode eu lieu le 1er mars 1997 au Japon.
Elle présente Sacha, un jeune dresseur originaire du Bourg-Palette propriétaire d'un Pikachu qui poursuit le rêve de devenir Maître Pokémon. Il est accompagné par deux dresseurs : Ondine d'Azuria et Pierre d'Argenta, et doit faire face à l'improbable trio de la Team Rocket, dont les membres sont aussi persévérants qu'incompétents.
Deux saisons, pour un total de 116 épisodes*, narrent leurs aventures :

Films[modifier]

En parallèle à la série, deux longs métrages parurent sur grand écran :

Jeu de Cartes à Collectionner[modifier]

Profitant de l'engouement autour de la licence, un jeu de cartes à collectionner fut édité par Wizards of the Coast, qui adapta les règles de sa célèbre série Magic : l'Assemblée.
Le succès ne se fit pas attendre, et plusieurs extensions vinrent se greffer au jeu d'origine :

  • Set de Base (Japon - 20 octobre 1996 / Amérique du Nord - 9 janvier 1999 / France - 1er juillet 2000)
  • Symbole Jungle JCC.png Jungle (Japon - 5 mars 1997 / Amérique du Nord - 16 juin 1999 / France - 1er juillet 2000)
  • Symbole Fossile JCC.png Fossile (Japon - 21 juin 1997 / Amérique du Nord - 10 octobre 1999 / France - 1er novembre 2000)
  • Symbole Base Set 2 JCC.png Base Set 2 (Amérique du nord uniquement - 14 février 2000)
  • Symbole Team Rocket JCC.png Team Rocket (Japon - 21 novembre 1997 / Amérique du Nord - 24 avril 2000 / France - 1er novembre 2000)
  • Symbole Gym Heroes JCC.png Gym Heroes (Japon - 24 octobre 1998 / Amérique du Nord - 14 août 2000 / inédit en France)
  • Symbole Gym Challenge JCC.png Gym Challenge (Japon - 25 juin 1999 / Amérique du Nord - 14 octobre 2000 / inédit en France)

Manga[modifier]

Qu'elles soient basées sur les jeux vidéo, la série animée voire même le jeu de cartes, les adaptations en manga furent également nombreuses, certaines séries ayant même perduré sur plusieurs générations jusqu'à nos jours :

Annonces de la génération à venir[modifier]

Le dessin animé étant sorti relativement tard par rapport aux jeux vidéo au Japon, l'une de ses missions fut de maintenir l'intérêt du public dans l'attente de la sortie d'une suite. C'est ainsi que certains Pokémon inédits firent leur première apparition sur les écrans de télévision.

Si Ho-Oh a fait une apparition remarquée dès la fin du premier épisode, son nom comme son design définitif n'étaient pas connu du public à l'époque. Le premier Pokémon a avoir été réellement révélé fut Togepi, qui sortit de son œuf durant le cinquantième épisode, Œuf surprise. Donphan est ensuite apparu durant les première minutes du film Mewtwo contre Mew, son nom était encore inconnu à l'époque. Marill et Snubbull eurent également droit à une avant-première dans le court métrage Les Vacances de Pikachu.

L'ambassadeur le plus important de l'arrivée imminente de la deuxième génération fut néanmoins le second film, sorti quelque mois avant les jeux vidéo et mettant à l'honneur le légendaire Lugia, mascotte de la version Argent. Roigada eut également droit à sa première apparition.