Controverse de Lippoutou

De Poképédia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une controverse concernait le Pokémon Lippoutou, ayant eu un impact sur ses apparitions dans les différents médias.

Origine de la controverse[modifier]

En janvier 2000, Carole Boston Weatherford, une écrivaine et critique littéraire américaine, publie un article portant le titre Politically Incorrect Pokémon, One Of The Pokémon Characters Reinforces An Offensive Racial Stereotype (Pokémon politiquement incorrect, un des personnages Pokémon renforce un stéréotype racial offensant)[1]. Dans cet article, elle indique que si elle s'est laissée emporter par la fièvre Pokémon du début des années 2000, un personnage de l'épisode du dessin animé Des joujoux par milliers l'a stoppée net dans cet élan.

I have submitted to Pokemania. [...] I saw a character on the Pokemon TV cartoon that not only stripped the phenomenon of its innocence but stopped me cold.

J'ai succombé à la Pokémania. [...] J'ai vu un personnage du dessin animé, qui a non seulement fait disparaître le phénomène de son innoncence, mais m'a aussi stoppée sur le coup.

Le personnage en question est Lippoutou. Carole Boston Weatherford voit dans le personnage une réitération d'un stéréotype racial offensant issu d'un livre qui a alors depuis longtemps été retiré du public, The Story of Little Black Sambo. Ce livre décrivait un personnage noir avec des traits exagérés tels qu'ils l'étaient pour l'utilisation de la technique théâtrale du blackface aux XIXe et XXe siècles, où un acteur blanc se grimait pour ressembler à un noir. Cette technique a été stoppée dans les années 1960 suite au mouvement afro-américain des droits civiques, et The Story of Little Black Sambo a été revu pour supprimer tout racisme possible dans la même période.

The character Jynx, Pokemon No. 124, has decidedly human features: jet-black skin, huge pink lips, gaping eyes, a straight blonde mane and a full figure, complete with cleavage and wiggly hips. Put another way, Jynx resembles an overweight drag queen incarnation of Little Black Sambo, a racist stereotype from a children's book long ago purged from libraries.

Le personnage de Lippoutou, Pokémon n°124, a résolument des caractéristiques humaines : peau noir profond, lèvres roses épaisses, yeux béants, une crinière blonde raide et une silhouette ronde, complétée par un décolleté et des hanches sinueuses. Autrement dit, Lippoutou ressemble à une incarnation drag queen en surpoids de Little Black Sambo, un stéréotype raciste d'un livre pour enfants dont les librairies ont depuis longtemps été purgées.

Dans ce même article, elle critique également le nom anglophone du Pokémon, « Jynx », le rapprochant du mot anglais jinx, pour « porteur de mauvaise chance », associant une connotation négative au personnage, et y voit un sous-entendu d'un lien avec les pratiquants du vaudou.

Par la suite, Carole Boston Weatherford réitère ses propos dans d'autres articles, tels que Pokemon phenom harbors racist image (Le phénomène Pokémon entretient une image raciste) et Japan's bigoted exports to kids (Les exports racistes du Japon aux enfants) [2][3]. Dans ce second article, elle fait le même type de reproches concernant un personnage de Dragon Ball Z, Mister Popo.

Impacts[modifier]

Les plaintes de Carole Boston Weatherford ont amené à une révision officielle de Lippoutou, changeant sa couleur de noir à violet dans tous les médias.

Dans les jeux vidéo[modifier]

À partir de Pokémon Or et Argent, les sprites de Lippoutou ont une peau violette pour l'occident. Dans les rééditions de jeux précédents, comme Pokémon Jaune sur la Console Virtuelle, la modification a également été appliquée. À partir de Pokémon Rouge Feu et Vert Feuille, tous les sprites de Lippoutou ont la couleur violette dans toutes les versions du monde.

Sprite de Lippoutou dans les jeux vidéo
Avant la plainte Après la plainte
Pokémon Rouge et Vert Pokémon Rouge et Bleu Pokémon Jaune Pokémon Jaune
(Console Virtuelle)
Pokémon Or et Argent
Sprite 124 RV.png Sprite 124 RB.png Sprite 124 J.png Sprite 124 J-CV.png Sprite 124 O.png Sprite 124 A.png

Dans le dessin animé[modifier]

Suite à sa diffusion aux Étas-Unis, l'épisode Des joujoux par milliers s'est vu retouché pour l'occident pour modifier la couleur de Lippoutou.

L'épisode suivant où Lippoutou apparaît, l'épisode EP099, n'a pas été retouché, mais est absent du site officiel. L'EP250 est censuré en occident et n'a pas été retouché.

Dans tous les épisodes suivants, la couleur de Lippoutou est violette, y compris en version japonaise.

Dans le Jeu de Cartes à Collectionner[modifier]

Sur la plupart des cartes, Lippoutou a été modifié pour avoir une peau violette sur les illustrations en occident. Après Aquapolis toutes les cartes représentant Lippoutou le présentent avec une peau violette.

Références[modifier]

  1. Politically Incorrect Pokémon, One Of The Pokémon Characters Reinforces An Offensive Racial Stereotype, Carole Boston Weatherford, Greensboro News & Record, Greensboro, N.C.,‎ 15 janvier 2000 (en)
  2. Japan's bigoted exports to kids, Carole Boston Weatherford, Advertising Age, Crain Communications, Inc.,‎ 28 février 2000 (en)
  3. Japan's bigoted exports to kids, Carole Boston Weatherford, The Christian Science Monitor,‎ 4 mai 2000 (en)