Poképédia fête son dixième anniversaire ! Venez passer un bon moment avec nous sur le forum !

État Spécial (JCC)

De Poképédia
(Redirigé depuis Empoisonnement (JCC))
Aller à : navigation, rechercher

Dans le Jeu de cartes à jouer et à collectionner Pokémon, un État Spécial désigne une condition anormale qui affecte un Pokémon. Un Pokémon qui arrive en jeu n'est pas affecté par un État Spécial, mais il peut le devenir suite à l'effet d'une attaque ou d'une Carte Dresseur. Ils sont l'équivalent du changement de statut dans les jeux vidéo.

Fonctionnement[modifier]

Seul le (ou les) Pokémon Actif(s) du joueur peut/peuvent être affecté(s) par les États Spéciaux. Si un Pokémon affecté par un ou plusieurs États Spéciaux bat en retraite, il n'est plus affecté par ce ou ces États.

Floravol peut Empoisonner ou Paralyser avec ses attaques

Il existe cinq États Spéciaux : la Confusion, l'Empoisonnement, la Paralysie, le Sommeil et la Brûlure. Ces États affectent un Pokémon suite à une attaque ou l'activation d'une Carte Dresseur. Les États sont toujours marqués avec une majuscules dans les effets.

À noter que certaines attaques provoquent des États Spéciaux sur le Pokémon qui les lance.

Il faut savoir que les États Spéciaux Sommeil, Confusion et Paralysie s'annulent les uns les autres. Ainsi, un Pokémon Endormi qui devient Paralysé n'est plus Endormi : le nouvel État remplace l'ancien. Par contre, les États Empoisonné et Brûlé sont cumulables entre eux et avec les trois autres. Un Pokémon Endormi peut aussi être Empoisonné et Brûlé. S'il est Paralysé, il devient Paralysé, Empoisonné et Brûlé.
Pour retenir quels sont les États qui s'annulent les uns les autres, il faut voir que ce sont ceux qui impliquent de changer l'orientation de la carte du Pokémon (voir la description de chaque État). Les cumulables sont ceux qui font ajouter des marqueurs sur le Pokémon.

Certains Pokémon sont tout de même immunisés contre certains États Spéciaux.

  • Exemple : Ronflex (Jungle 11), grâce à son Pouvoir Pokémon Dur à cuire, ne peut pas être Empoisonné, Paralysé, Endormi ou Confus, sauf si ce Pouvoir Pokémon est annulé par l'effet d'autres cartes. Il peut tout de même être Brûlé, cet État n'existant pas lors de la sortie de cette carte.

Beaucoup de Pouvoirs Pokémon ou Poké-Powers cessent de fonctionner lorsque le Pokémon qui les possède est affecté par un État Spécial. Les Poké-Bodies sont rarement affectés.

Retirer un État Spécial[modifier]

Il est possible de retirer les États Spéciaux en utilisant le plus souvent des cartes Dresseur, mais certaines attaques permettent de retirer également ces États.

Comme indiqué plus haut, un autre moyen de retirer les États Spéciaux est de faire battre en retraite un Pokémon qui en est affecté, seul les Pokémon du Banc ne pouvait être affectés.

Un dernier moyen d'enlever les États Spéciaux est de faire évoluer un Pokémon. Un Pokémon qui évolue perd tous les États Spéciaux qui l'affectent.

Confusion[modifier]

Pikachu est Confus : sa carte est retournée tête en bas

Un Pokémon est atteint de Confusion lorsqu'un effet dit qu'« il est maintenant Confus ».

Lorsque le Pokémon d'un joueur devient Confus, le joueur retourne la carte de ce Pokémon image vers le bas, donc texte à l'envers. Le Pokémon peut toujours attaquer, mais à chaque attaque, le joueur doit lancer une pièce. S'il obtient face, l'attaque se déroule normalement. S'il obtient pile, le Pokémon reçoit trois marqueurs de dégâts (et peut donc être mis K.O.) et l'attaque se termine sans qu'aucun autre effet ne soit appliqué (pas même les dégâts). Ces dégâts, que le Pokémon s'inflige, ne sont pas soumis à la Faiblesse ou à la Résistance. Ces marqueurs de dégâts sont posés sur le Pokémon même si l'attaque qu'il a tenté d'utiliser n'inflige pas de dégâts, comme l'attaque Croissance de Bulbizarre (EX Gardiens de Cristal 46).

Le Pokémon peut tout de même battre en retraite normalement (en s'acquittant du coût de retraite). S'il perd son État Confus, par un effet, une évolution ou qu'il bat en retraite, la carte du Pokémon est remise à l'endroit.
Si le Pokémon devient Endormi ou Paralysé, il n'est plus Confus.

Avant l'extension EX Rubis & Saphir, l'effet de l'État de Confusion était différent : le Pokémon ne recevait que deux marqueurs de dégâts au lieu de trois, et lorsqu'il battait en retraite, il fallait lancer une pièce après avoir payé le coup de retraite. Pile faisait que le Pokémon ne réussissait pas à battre en retraite, et devait donc retenter au tour suivant, en repayant à nouveau le coup de retraite.

Empoisonnement[modifier]

Un Pokémon est atteint d'Empoisonnement lorsqu'un effet dit qu'« il est maintenant Empoisonné ».

Lorsque le Pokémon d'un joueur devient Empoisonné, le joueur place un marqueur Poison sur ce Pokémon. À partir du moment où un Pokémon a un marqueur Poison sur lui, il reçoit un marqueur de dégât à la fin de chaque tour de chaque joueur, sans prendre en compte la Faiblesse ou la Résistance.

Certaines attaques peuvent indiquer qu'un Pokémon ne reçoit pas un, mais deux, trois, voire quatre marqueurs de dégât à la fin des tours. Par exemple, l'attaque Triple poison de Dardargnan (Neo Discovery 18) fait qu'un Pokémon empoisonné par cette attaque reçoit trois marqueurs de dégâts.

Si un Pokémon est de nouveau Empoisonné par une nouvelle attaque, le nouvel État Empoisonné remplace l'ancien. Ainsi, si un Pokémon qui recevait trois marqueurs de dégât à cause de Triple poison est empoisonné par Dard-venin de Abo (Team Rocket 56), il reçoit maintenant un seul marqueur de dégât à la fin des tours.

Pour perdre l'État Empoisonné, le Pokémon doit battre en retraite, évoluer ou guérir grâce à un effet (de carte Dresseur, par exemple). Lorsqu'un Pokémon perd son État Empoisonné, il faut lui retirer le marqueur Poison.

Paralysie[modifier]

Pikachu est Paralysé : sa carte est tournée vers la droite

Un Pokémon est atteint de Paralysie lorsqu'un effet dit qu'« il est maintenant Paralysé ».

Un Pokémon qui est Paralysé ne peut ni attaquer, ni battre en retraite jusqu'à la fin du prochain tour de son joueur. Il peut tout de même retourner sur le Banc par des effets (si l'utilisateur utilise Échange (EX Espèces Delta 102) ou que l'adversaire utilise l'attaque Battement d'aile de Tylton (HS Triomphe 78), par exemple). Pour marquer le statut de Paralysie, la carte du Pokémon est tournée vers la droite.

Si le Pokémon perd son État Paralysé, par un effet, une évolution ou qu'il est ramené sur le Banc, la carte du Pokémon est remise à l'endroit.
Si le Pokémon devient Endormi ou Confus, il n'est plus Paralysé.

Sommeil[modifier]

Pikachu est Endormi : sa carte est tournée vers la gauche

Un Pokémon est atteint de Sommeil lorsqu'un effet dit qu'« il est maintenant Endormi ».

Un Pokémon qui est Endormi ne peut ni attaquer, ni battre en retraite, sauf dans certains cas particuliers. Lorsqu'un Pokémon est Endormi, sa carte est tournée vers la gauche. À la fin du tour de chaque joueur, le joueur du Pokémon lance une Jeton, et, s'il obtient face, le Pokémon se réveille (sa carte est alors remise droite). Si le joueur obtient pile, le Pokémon reste Endormi jusqu'à la fin du prochain tour de joueur, où le joueur du Pokémon retente de lancer une pièce.

Si le Pokémon ne peut pas battre en retraite, il peut tout de même retourner sur le Banc par des effets (si l'utilisateur utilise Échange (EX Espèces Delta 102) ou que l'adversaire utilise l'attaque Gémissement de Chuchmur (EX Légendes Oubliées 82), par exemple).
Dans certains cas, même si le Pokémon Endormi ne peut normalement pas attaquer, il peut le faire. C'est par exemple le cas de l'attaque Retournement de Ronflex (Platine Rivaux Émergeants 81). Ces cas biens précis sont marqué dans l'effet de l'attaque. À noter au passage que ce Pokémon voit aussi son Poké-Body activé lorsqu'il est Endormi.

Si le Pokémon perd son État Endormi, par un effet, une évolution ou qu'il est ramené sur le Banc, la carte du Pokémon est remise à l'endroit.
Si le Pokémon devient Paralysé ou Confus, il n'est plus Endormi.

Brûlure[modifier]

Un Pokémon est atteint de Brûlure lorsqu'un effet dit qu'« il est maintenant Brûlé ».

Apparu après les autres États Spéciaux, c'est l'extension Expedition qui voit naître officiellement ce nouvel État.

Lorsqu'un Pokémon est Brûlé, il reçoit un marqueur Brûlure. Un Pokémon Brûlé reçoit 2 marqueur de dégât à la fin de chaque tour de chaque joueur, puis il faut lancer une pièce (après avoir subi les dégâts). Si c'est pile, le Pokémon reste Brûlé. Si c'est face, le Pokémon n'est plus Brûlé et on doit lui enlever la marqueur Brûlure.

Si un Pokémon Brûlé est à nouveau Brûlé, le nouvel État de Brûlure remplace l'ancien.

Pour perdre l'État Brûlé, le Pokémon peut aussi battre en retraite, évoluer ou guérir grâce à un effet (de carte Dresseur, par exemple). Lorsqu'un Pokémon perd son État Brûlé, il faut lui retirer le marqueur Brûlure.

Les premiers concepts d'État de Brûlure sont apparus dans le JCC avec la carte Feurisson (Neo Genesis 47). Son attaque Charbon fait placer un marqueur Charbon sur le Pokémon Défenseur, et, si un Pokémon a un marqueur Charbon sur lui à la fin d'un tour, il peut recevoir des marqueurs de dégât.
Recevoir un marqueur Charbon n'est pas être affecté par un État Spécial.

Voir aussi[modifier]