Projet:Fondations/Protection des pages utilisateurs

De Poképédia
Aller à : navigation, rechercher
Cette page s'inscrit dans le cadre du projet Fondations

Qu'est-ce qu'une page protégée ?[modifier]

Poképédia étant un wiki, chacune de ses pages peut être modifiée. Néanmoins, cette possibilité est parfois bloquée, comme dans le cas de la page d'accueil ou de certains modèles. Les pages concernées sont dites « protégées », de façon temporaire ou permanente, et restent consultables.

Il existe deux niveaux de protection : le premier interdit la modification de la part des visiteurs anonymes (qui ne sont pas inscrits sur le site) ainsi que les membres récents dont l'inscription ne date que de quelques jours : on parle alors de semi-protection. Le second niveau, lui, n'autorise les modifications que pour les administrateurs.

La protection existe pour éviter les problèmes posés par certaines modifications. Par exemple, en cas de vandalisme (effacement du contenu d'un grand nombre d'articles, liens à vocation publicitaire publiés de façon répétée sur une ou plusieurs pages, etc.), un administrateur rendra impossible l'édition sur les parties régulièrement visées.

Protéger les pages personnelles[modifier]

Pourquoi la question se pose[modifier]

Les pages utilisateurs (c'est à dire toutes celles de l'espace de nom Utilisateur:) n'ont de base aucune protection particulière et tout le monde peut les modifier (même les anonymes). Or une page utilisateur est normalement réservée à l'usager correspondant et les autres doivent éviter d'y apporter des modifications.

Certaines personnes en ayant la possibilité ont pris le parti de protéger leurs pages ce qui est perturbant à plus d'un titre et le fait que tout le monde ne soit pas logé à la même enseigne pour une action principalement personnelle n'en est pas le moins notable.

Point de vue technique[modifier]

MediaWiki a une gestion des droits assez limitée qui ne se fonde que sur la notion de groupe. Les utilisateurs ne sont traités individuellement que dans le cadre d'un changement de groupe et les permissions sont données pour ces derniers.

Ainsi, il existe le groupe des utilisateurs bloqués, des anonymes, des utilisateurs enregistrés, des administrateurs ou encore des bureaucrates. Il est donc impossible de n'autoriser l'édition d'une page qu'à un seul utilisateur, sauf à créer un groupe par utilisateur ce qui consiste à sortir le bazooka pour faire la vaisselle. C'est énorme, lourd, et inadapté. On sera plus ennuyé par le résultat que par ce qu'on avait avant.

Néanmoins il y a une possibilité de protection par espace de nom. Une personne ayant accès au serveur peut interdire l'édition de toutes les pages d'un espace de nom (type Utilisateur:) par un groupe particulier. C'est ce qu'on peut alors imaginer dans notre cas : l'interdiction d'édition de l'espace de nom Utilisateur: par les anonymes, qui pourraient tout de même éditer les pages de discussion. Les anonymes n'ont a priori aucune raison d'éditer une page utilisateur, même celle qui correspond à leur IP.

Pertinence[modifier]

Se pose enfin la question de la pertinence. La modification de pages personnelles par d'autres que leurs auteurs semble rare. D'autant plus si on se limite aux cas de modifications par des anonymes, qui seraient les seuls bloqués par la solution présentée ci-dessus. Elles n'ont (de mémoire) jamais été visées par le spam de bots quelconques. Autrement dit, les cas problématiques sont extrêmement peu communs. Avec cet éclairage, la protection des pages utilisateurs parait inopportune.

Récapitulatif des tâches[modifier]

  • Retirer la protection des pages personnelles actuellement protégées,
  • Modifier l'article sur les pages protégées pour refléter cette note

Protection par filtre-antiabus[modifier]

Malgré cette page, les pages Utilisateur ont été protégées par un filtre anti-abus. Cette solution est sans doute la « moins pire », il y a égalité de traitement entre les anonymes et les inscrits et le seul « privilège » revient aux administrateurs. Ce n'est pas forcément idéal (quid des bots apportant des corrections syntaxiques pour les modèles, ou corrigeant des liens ?), mais c'est sans doute un compromis acceptable.