Mise à jour recente côté serveur : n’hésitez pas à signaler tout problème sur le wiki ou sur le forum !

Cycles à gogo

De Poképédia
Aller à : navigation, rechercher
Cycles à Gogo
ミラクルサイクル Miracle Cycle
Lieu de Kanto et Johto
Cycles à gogo Doublonville intérieur HGSS.png
Nom anglais Miracle Cycle
Objets rares Bicyclette
Actions
Localisation
Cycles à gogo localisation.png

Cycles à Gogo est un magasin de bicyclettes présent initialement à Azuria (Kanto), puis qui déménage à Doublonville (Johto).

Il apparaît dans les jeux suivants :

Description[modifier]

Azuria[modifier]

Dans la première et troisième génération, ce magasin vend une Bicyclette pour 1 000 000 Pokédollar, alors que le joueur ne peut avoir que 999 999 Pokédollar au maximum sur lui. Le seul moyen d'obtenir cet objet est d'obtenir un Bon de Commande des mains du Directeur du Fan Club Pokémon, à Carmin-sur-Mer.

Dans la deuxième génération, le magasin est fermé.

Dans la quatrième génération, il est ouvert mais connaît peu de succès, les clients préférant aller au magasin de Doublonville. Le joueur ne peut pas y acheter de Bicyclette.

Doublonville[modifier]

Dans la deuxième et quatrième génération, le vendeur prête une Bicyclette gratuitement au joueur pour lui faire de la publicité. Au bout d'un certain moment, il lui donne définitivement en le remerciant de la publicité générée.

Slogans[modifier]

Pokémon Bleu, Rouge et Jaune

Plus vite que le vent, plus vite dans les villes!

Pokémon Or, Argent et Cristal

Dans la vie pour avancer faut pédaler!

Pokémon Rouge Feu et Vert Feuille

Pokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver

Pour une Bicyclette pratique et rapide, il n'y a pas de meilleur magasin! (Doublonville)
Première boutique de Cycles à Gogo! Là où tout a commencé! (Azuria)

Imagerie[modifier]

Azuria[modifier]

Extérieur[modifier]

Intérieur[modifier]

Doublonville[modifier]

Extérieur[modifier]

Intérieur[modifier]

Dans Pokémon - La Grande Aventure![modifier]

Cycles à gogo manga.png

Cycles à gogo est évoqué dans le chapitre 12 - Ronflex, sous le nom « Vélos Miracles », traduction littérale du nom japonais et anglais « Miracle Cycle ».