Chapitre 63 (Pocket Monsters Special)

De Poképédia
Aller à : Navigation, rechercher
Pocket Monsters Special
Chapitre 63 :
Noadkoko
PMS63.png
Titre japonais VS ナッシー
Tome de parution au Japon Tome 5
Parution en France Pokémon - La Grande Aventure! Volume 10 (Glénat)
Arc narratif Jaune
Lieu(x) de l'action Île non-identifiée
Bourg Palette
Chap. précédent Chap. suivant
← Draco (3e partie) Arcanin →

Raccourcis vers cette page : PMS63 - PGA63


PMS-logo.png En raisons de difficultés créées par la traduction et les différentes éditions de la série en France, Poképédia a dû prendre certaines décisions concernant les articles consacrés à Pocket Monsters Special. Merci d'en prendre connaissance avant toute édition.

Noadkoko est le soixante-troisième chapitre de la série Pocket Monsters Special, s'inscrivant dans l'arc narratif Jaune.

Synopsis[modifier]

Sprite 3 r 201!.png
Attention Spoiler ! Cette partie de l'article contient des informations concernant des éléments essentiels de l'histoire.
Ne la lisez pas si vous souhaitez la découvrir par vous-même.

Jamy et Pika, le Pikachu de Sacha, prennent un peu de repos sur une île, et remarquent un Canarticho à bout de souffle qui menace de tomber à l'eau à force d'épuisement. Se précipitant à son secours, ils constatent que son aile est blessée. Après l'avoir soignée, la jeune fille communique avec le volatile et finit par comprendre qu'il est perdu et ne retrouve pas son nid. Il dit par ailleurs avoir été attaqué dans la forêt. Elle décide donc de l'aider et attache un fil de son Chenipan à une branche pour être sûre de retrouver son chemin.

Mais alors qu'elle avance droit devant elle, elle retrouve le fil de Chnip tendu devant ses yeux. En regardant alentour, Jamy et ses Pokémon comprennent que quelquechose cloche : ils sont complètement encerclés par ce fil alors qu'ils n'ont jamais dévié de leur trajectoire. Soudain, des noix de coco sont lancées dans leur direction. Pour échapper au danger, Jamy fait appel à son Doduo et grimpe sur son dos pour sortir le plus vite possible de cette végétation menaçante. Finalement arrivée sur un rocher en surplomb, elle comprend que la forêt en mouvement n'est autre qu'une colonie de Mystherbe et de Noadkoko qui se déplacent en masse.

Jamy appelle donc le professeur Chen pour l'interroger sur ce phénomène. Après lui avoir reproché de ne pas lui donner plus souvent de nouvelles, le chercheur analyse la situation et se demande si cette migration n'est pas due aux plans fomentés par le conseil des 4 sur l'Île Sulfur. Il semble que son intuition soit la bonne, puisqu'au même moment Peter, le maitre des dragons, se réjouit de l'affolement des Pokémon et de son prochain affrontement avec Jamy.

Les choses se calment finalement sur la petite île du Canarticho, qui est devenue déserte après le départ des Pokémon en fuite. Il a retrouvé son nid et remercie chaleureusement Jammy, qui est plus que jamais décidée à arrêter les malfaiteurs qui bouleversent la vie des créatures de la région. De son côté, Nina Chen, venue assister son grand-père dans son laboratoire, interroge le professeur sur l'enfant mystérieux parti à la recherche de Sacha avec Pika. Celui-ci explique alors qu'il a tout à fait confiance en ce « garçon » capable de lire dans l'esprit des Pokémon et de les guérir.

Évènements importants[modifier]

  • Les agissements du conseil des 4 commencent à influer sur le comportement des Pokémon.

Personnages faisant leur première apparition[modifier]

  • Nina Chen (n'est pas nommée dans ce chapitre)

Pokémon faisant leur première apparition[modifier]

Loupe.png Pour plus d'informations sur le sujet, référez-vous à Liste des Pokémon par apparition dans les chapitres de Pocket Monsters Special.

Anecdotes[modifier]

  • Après que Jamy a guéri l'aile blessée du Canarticho, celui-ci regarde l'aile opposée dans la case suivante[1]. Cette erreur est présente quel que soit le sens de lecture.
  • Le professeur Chen évoque la « période de reproduction » des Pokémon pour tenter d'expliquer leur mouvement de masse[2]. À l'époque où ce chapitre est paru, la mécanique de reproduction n'existait pas encore dans les jeux vidéo.
  • La traduction faite par Glénat n'indique pas le lien de parenté entre Nina et le professeur Chen. Dans la version originale, elle le nomme d'abord « オーキド博士 » (Ōkido Hakase, nom original du Professeur Chen), puis se ravise en l'appelant « おじいさま » (Ojī-sama, forme respectueuse de grand-père)[3].

Références[modifier]

  1. Page 3, cases n°3, 4 et 5.
  2. Page 9, case n°4
  3. Page 13, case n°4
Chapitres de l'arc Jaune
PMS-logo.png
Tome 4 : 41 · 42 · 43 · 44 · 45 · 46 · 47 · 48 · 49 · 50 · 51 · 52
Tome 5 : 53 · 54 · 55 · 56 · 57 · 58 · 59 · 60 · 61 · 62 · 63 · 64 · 65
Tome 6 : 66 · 67 · 68 · 69 · 70 · 71 · 72 · 73 · 74 · 75 · 76 · 77 · 78
Tome 7 : 79 · 80 · 81 · 82 · 83 · 84 · 85 · 86 · 87 · 88 · 89 · 90